Épisode #2 – Réseaux sociaux : objectif visibilité !

logo bougies d'antan

Le numérique a révolutionné les usages des entreprises et transformé les métiers ; à travers cette série d’articles, Lagoon part à la rencontre de ces petites entreprises, TPE / PME, et des patentés pour les interroger sur les grands changements suscités par la révolution numérique

Alors que Studio 4×4 nous présentait un usage technique du numérique lié à la production de vidéos, notre TPE du jour, « Aux bougies d’antan » s’est pour sa part connectée à toute la Calédonie grâce à une communication digitale rodée. Adieu les petites annonces dans le journal et bienvenue dans l’ère des réseaux sociaux

__

« Aux bougies d’antan », au bien-être d’Alexandra…

Alexandra, une femme dans le mouvement © Aux bougies d’antan

Elle porte un nom qui dégage comme un parfum de fleur… Alexandra Blum Ruflet – « Blum » signifiant “fleur” dans la langue de Goethe… – est une femme pressée dont le parcours professionnel témoigne d’un mouvement continu. Couturière de formation et titulaire d’un Bac Pro, elle a engagé près de 20 ans de sa vie à une carrière professionnelle salariée. De la boutique Yaser du Quartier Latin à la gérance de la société les « Délices Bouraillais » et ses délicieux punchs, en passant par l’immobilier, la distribution et même la gestion du « TIKI Grill » de la piscine de Koutio, on ne peut nier une certaine attraction pour le changement. 

Et son dernier mouvement, le plus récent, concerne l’ouverture d’une boutique de bougies, la bien nommée « Aux bougies d’antan » ; forte de ses nombreuses expériences, Alexandra a en effet décidé de favoriser désormais son « bien-être personnel » et son « goût du challenge » en créant un espace de vente de bougies d’importation Woodwick et Yankee Candle ainsi « que des bougies d’anniversaire et de bougies de fabrication locale en tous genre – cire-gel et cire-soja avec huiles essentielles ». Une plongée dans l’entrepreneuriat à travers la création d’une SARL qui fleure bon la bonne idée ! 

__

Réseaux sociaux + contenus = visibilité digitale x business ! 

Si cette drôle de formule mathématique vous est étrangère, c’est pourtant pour cette raison qu’Alexandra a choisi de souscrire chez nous, sous les conseils (avisés) de l’un de ses amis ; « numérique » et « bougies » semblent pourtant trop éloignés pour faire bon ménage mais c’est sans compter sur l’une des problématiques de nombreuses TPE du Caillou : développer leur visibilité et celle de leurs produits « online » afin de booster leur chiffre d’affaires… Et qui dit « visibilité en ligne », dit obligatoirement « réseaux sociaux » ! 

Alexandra a bien conscience de la « puissance » de ces nouveaux outils qu’elle utilise pour faire la promotion de ses produits ; les réseaux sociaux, quels qu’ils soient, sont des leviers importants de business alors elle se les ait approprié : Facebook, TikTok, Instagram ou encore Google Pro n’ont plus aucun secret pour cette entrepreneuse ambitieuse. Vidéos Youtube, stories IG ou encore photos FB sont désormais les armes digitales avec lesquelles elle envahit de bonnes odeurs les foyers calédoniens pour notre plus grand plaisir ! 

__

Des RS à la caisse ! 

Si Alexandra valide le constat que « le numérique est essentiel pour se faire connaître et promouvoir la vente de (ses) articles », elle a même poussé le bouchon encore plus loin avec l’intégration d’un logiciel de caisse « ODOO »

La gérante de cette TPE aux effluves charmantes a évidemment senti « l’air du temps » : l’utilisation des réseaux sociaux est souvent la première étape de la transformation digitale des petites entreprises. Bouddha disait : « Une seule bougie peut en allumer des milliers, et la durée de vie de la bougie n’en sera pas écourtée. Le bonheur n’est jamais diminué du fait d’être partagé ! ». Avis aux philosophes… 

digitale
RDV sur les réseaux sociaux du magasin © Aux Bougies d’antan

__